Le risque électrique

Personnes ressources

De nombreux appareils électriques sont présents dans les locaux et les laboratoires de recherches et peuvent présenter un risque d’origine électrique en cas de mauvaise utilisation ou de défaut de celui-ci. La principale règle qu’il faut retenir est que toute intervention susceptible d'exposer le corps humain à l’électricité, allant de la modification d’une installation électrique, au réarmement d’un disjoncteur ou au changement d’une simple ampoule de bureau, ne peut être réalisée que par des personnes disposant d’une habilitation électrique adaptée.

Dans le cas d’une anomalie électrique (défaut électrique d’un appareillage, sauts intempestifs d’un disjoncteur, matériel dégradé…), vous devez contacter le service technique de votre établissement et l’ACMO qui vous indiqueront les instructions à suivre.
 

Seules sont autorisées pour les personnes ne disposant d’aucune habilitation électrique :

  • les manœuvres de tous les dispositifs de commande, de coupure ou de réglage qui sont mis à votre disposition,
  •    
  • et le branchement des équipements aux prises électriques.
         

Le risque

Le risque est que le courant électrique passe par le corps du manipulateur pour rejoindre la borne du générateur ou le sol. Les conséquences sont alors l'électrisation avec éventuellement brûlures, et si la mort s'en suit, l'électrocution.

Cela peut se produire :
     
  • toujours, si on touche les deux fils d'un circuit, soit directement, soit par l'intermédiaire de conducteurs
  •    
  • dans certaines conditions, si on touche un fil du circuit et le sol
  •    
  • dans certaines conditions, si on touche un appareil non isolé correctement et le sol
  •  

Le retour au sol ne se fait que si le corps ou les vêtements présentent une plus faible résistance électrique que le circuit du réseau, notamment lorsqu'on est pieds nus, dans des chaussures non isolantes et humides ou sur un sol humide.

Les effets dépendent de la valeur de l'intensité qui traverse le corps, et donc de la tension électrique et de la résistance du corps car :

I (intensité en ampère) =  U (tension en volt) / R (résistance en ohm)


Les seuils de danger du courant électrique

 

 A partir de 10mA, il existe un risque pour l’être humain (seuil de non lâcher). 

Le tableau ci-dessous indique les risques en fonction de l’intensité du courant (valeurs indicatives, à multiplier par 3 ou 4 pour un courant continu de tension < 1kV).

Source : INRS


 D'autres paramètres interviennent également dans la gravité des conséquences :   

  • la durée du contact
  •  
  • le trajet du courant dans l’organisme (par le cœur …)
  •  
  • la surface de la zone de contact   
  •  

La prévention

 Elle regroupe : 

       
  • la conception des installations : 
    •    
    • un disjoncteur différentiel sur l'arrivée de courant de chaque pièce
    •    
    • le raccordement à la terre
    •    
    • pour éviter les contacts directs avec le courant, on éloigne les pièces nues sous tension, on dispose des obstacles (exemple d’armoires électriques fermées à clefs, on isole les circuits électriques (gaines de protection des câbles)
    •    
    • des interrupteurs d’arrêt d’urgence bien balisés et accessibles
         
  • la conception du matériel afin d'éviter les contacts indirects : 
    •    
    • l’utilisation des très basses tensions de sécurité (TBTS) de 25 ou 12 V en ambiance humide ou mouillée
    •  
    • isolation des carcasses                         


Source : INRS

       
  • des mesures de prévention individuelle :
  •  
         
    • ne pas mettre sous tension un appareil dont le câble d'alimentation est endommagé (gaine coupée, fissurée ou attaquée par des produits chimiques)
    •    
    • ne jamais débrancher les appareils en tirant sur le câble d'alimentation, mais t irer sur la fiche
    •    
    • débrancher un appareil avant de le nettoyer
    •    
    • ne pas toucher une prise avec les mains humides même gantées
    •    
    • ne pas toucher une prise les pieds mouillés
    •    
    • ne jamais placer un bloc multiprises à proximité d'un réservoir contenant de l'eau ou un électrolyte (solution tampon)
    •    
    • ne pas raccorder plusieurs blocs multiprises en série sur la même prise
    •    
    • ne pas laissez traîner sur la paillasse ou sur le sol une rallonge uniquement raccordée à une prise
    •    
    • ne jamais confectionner, ni utiliser, une rallonge comportant deux fiches mâles
    •    
    • ne pas laisser subsister un faux contact sur l'interrupteur M/A d'un appareil
    •    
    • ne pas remplacer une prise moulée avec l'arrivée du cordon d'alimentation, par une prise non moulée
    •    
    • ne pas modifier des matériels électriques (ex : les cuves d'électrophorèses) ; ils sont conçus pour ne pas exposer le manipulateur à un courant électrique
    •    
    • prévenir les services techniques de toutes anomalies
    •  

En cas d'accident

D'abord couper le courant sans se mettre en danger . 

Ensuite, selon les conditions du site en matière de premiers secours, prévenir immédiatement :

     
  • le SST (Sauveteur Secouriste du Travail) du laboratoire
  •    
  • et/ou le service de médecine de prévention
  •    
  • et/ou le SAMU 
  

Dans tous les cas, et encore plus que dans d'autres situations, une aide rapide s'impose : la survie du blessé en dépend.


  

Cette fiche est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.    


Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention