Le risque incendie

Personne ressource

   
       
  • L’AP : par sa connaissance des lieux et des activités mises en œuvre dans le laboratoire, il est susceptible d’identifier les différentes sources d’incendie potentielles.
  •    
  • La Cellule de Première Intervention : les équipiers de première intervention sont chargés de mettre en action le matériel d'extinction et de secours.
  •    
  • Les chargés d’évacuation : ils procèdent à l’évacuation des locaux et s’assurent que personne n’est resté dans le laboratoire.
  •  
  

L'incendie est une combustion

 

C’est un processus d’oxydation qui se produit entre deux corps : un combustible (qui brûle) et un comburant (qui entretient la combustion). On symbolise souvent la combustion par le triangle du feu. Les trois composantes du triangle sont nécessaires pour l’apparition d’un feu : en supprimer une, supprime le feu.



Les principales mesures de prévention

 

Au niveau du laboratoire :     

  • Repérer les organes de coupure (gaz, électricité...) et les moyens de secours
  •    
  • Éviter l’encombrement des couloirs, des escaliers, et surtout des issues
  •    
  • Stocker dans des locaux et conditions appropriés les produits inflammables et les matériaux à fort potentiel calorifique (ne rien stocker notamment dans les gaines et dans les galeries techniques)
  •    
  • Éviter la prolifération des multiprises

Au niveau du personnel :

  • Participer aux exercices obligatoires d’évacuation
  •    
  • Prendre connaissance des consignes de sécurité et les respecter
  •    
  • Avoir connaissance des numéros d’urgence du site et les afficher
  •    
  • Suivre les formations de lutte contre l’incendie
  •    
  • Ne pas stationner sur les voies d’accès des secours
  •  
   

Que faire en cas d'incendie ?

     
  • Agir rapidement tout en gardant son calme
  •    
  • Donner l'alerte et appeler ou faire appeler la Cellule de Première Intervention et les sapeurs-pompiers
  •    
  • Utiliser les moyens de secours appropriés dont dispose le laboratoire
  •    
  • Couper l'électricité et le gaz et fermer portes et fenêtres
  •    
  • Évacuer dans le calme en utilisant les itinéraires prévus et utilisables
  •    
  • En cas d'impossibilité d'évacuer, se mettre près des fenêtres (si possible accessibles par l’échelle des sapeurs-pompiers) et manifester sa présence
  •    
  • En cas de fumée et de chaleur importantes, se baisser car l'air est moins chaud près du sol. Ne pas oublier le danger représenté par la toxicité des fumées
  •    
  • Ne pas revenir en arrière
  •    
  • Ne jamais utiliser les ascenseurs
  •       

Les moyens d’extinction

 

Les extincteurs sont les principaux moyens de secours présents dans les laboratoires. Ils doivent être utilisés en fonction de la nature des feux.                                                                                                                                                                               

Classes de feu

Exemples

Extincteurs utilisables

A
  feux secs
  (matériaux solides)

bois, carton, tissus, paille...

- eau
          - eau pulvérisée avec additif
- poudre polyvalente
- mousses

B
  feux gras
  (liquides et solides liquéfiables)

essence, alcools, fioul, goudron, graisse...

- eau pulvérisée avec additif
  - poudre polyvalente
  - CO2 (dioxyde de carbone)
  - mousses

C
  feux de gaz

méthane, butane, propane...

- poudre polyvalente
  - CO2

D
      feux de métaux

sodium, aluminium, magnésium...

- extincteurs spéciaux (ou sable)

F
        feux sur auxilliaires de cuisson

     

huiles végétales ou animales (bain-marie à bain d’huile)

- eau pulvérisée avec additif
  - poudre polyvalente
  - CO2(dioxyde de carbone)
  - mousses

 

Sur les feux d’origine électrique, il faut employer de préférence les extincteurs à CO2  


  

Cette fiche est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.    


Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention