Le risque laser

Personne ressource

L’utilisation ou la manipulation d’un appareil laser ne peut se faire qu’après une formation spécifique décrivant les conditions de sécurité, les consignes et les procédures spécifiques liées à son utilisation. Avant toute utilisation, identifiez la personne en charge de l’exploitation des lasers et/ou contactez l'ACMO ; ils vous indiqueront les dispositions particulières à prendre.
     

Les effets et les risques des lasers

Les effets sur l’œil dépendent de la longueur d’onde, de la puissance, de la durée d’exposition ainsi que la répartition de cette exposition dans le temps (exposition continue ou pulsée, durée et fréquence des impulsions). Les conséquences peuvent être :

       
  • des brulûres et des lésions irréversibles de la rétine (laser visible ou IR proche) : perte visuelle définitive
  •    
  • une irritation et une inflammation de la conjonctive
  •    
  • une inflammation ou de graves brûlures au niveau de la cornée (laser UV, IR…)
  •    
  • une atteinte du cristallin par expositions répétées ou prolongées : cataracte
  •  

L’effet thermique du rayonnement laser est dangereux pour la peau. En exposition accidentelle, en fonction du type d’exposition (longueur d’onde, durée, énergie…), on observe des dommages pouvant aller de la rougeur, à des cloques et jusqu’à des brûlures.

D’autres risques sont induits par l’utilisation d’appareils lasers, notamment :

Le risque chimique  : Certains lasers utilisent des produits toxiques, cancérogènes ou des gaz toxiques devant être manipulés avec précaution (enceintes ventilées, gants…).

Le risque électrique  : Certains lasers utilisent des tensions élevées et cumulent une énergie importante dans des condensateurs (risque en cas de maintenance des appareillages…).

Le risque incendie  : Certains lasers développent une puissance suffisante pouvant mettre en combustions des matériaux inflammables (bois, plastiques …). Des précautions de confinement du faisceau et de dissipation de l’énergie devront être prises.

Classification

Les lasers sont classés selon les risques auxquels ils exposent :

                                                                                                                                                              

CLASSE 1

Lasers considérés sans danger dans toutes les conditions d’utilisation raisonnablement prévisibles.

CLASSE 1M

Lasers dont la vision directe dans le faisceau, notamment à l’aide d’instruments d’optiques, peut être dangereuse.

CLASSE 2

Lasers qui émettent un rayonnement visible dans la gamme de longueur d’onde de 400nm à 700nm. La protection de l’œil est normalement assurée par le réflexe palpébral.

CLASSE 2M

Lasers qui émettent un rayonnement visible dans la gamme de longueur d’onde de 400nm à 700nm et dont la vision directe dans le faisceau, notamment à l’aide d’instruments d’optiques, peut être dangereuse.

CLASSE 3R

Lasers dont la vision directe du faisceau est potentiellement dangereuse mais le niveau de risque demeure plus faible que celui des lasers de la classe 3B.

CLASSE 3B

Lasers dont la vision directe du faisceau laser est toujours dangereuse. La vision de réflexions diffuses est normalement sans danger.

CLASSE 4

Lasers dangereux dans le cas de vision directe du faisceau mais qui sont aussi capables de produire des réflexions diffuses dangereuses. Ils peuvent causer des lésions cutanées et constituer un danger d’incendie. Leur utilisation requiert des précautions extrêmes.

Étiquetage des appareils lasers

Tous les appareils lasers doivent comporter :

  • une plaque indicatrice avec la classe correspondante et des informations complémentaires en fonction de la classe :


  • le logo laser (sauf classe 1) :

     


Les précautions générales

L'analyse de risque a du être réalisée par l'ACMO et/ou la personne en charge des lasers. Celle-ci vous donnera toutes les instructions nécessaires pour l'utilisation du laser.

Les principales recommandations sont les suivantes :

       
  • Mesures relatives à l’exploitation d’un appareillage laser :
  •  
         
    • l’orientation du laser ne doit pas être modifiée pendant qu’il émet
    •    
    • installer le laser à une hauteur différente de celle des yeux ; éviter les postes assis dans la zone laser
    •    
    • fixer les éléments optiques placés sur le parcours du faisceau
    •    
    • disposer d’un capotage pour lasers
    •    
    • prendre en compte les cibles réceptrices comme sources potentielles de réflexion
    •    
    • signaler si possible la zone parcourue par le laser par affichage visible et explicite
    •    
    • interdiction d’accès pendant les périodes d’émission
    •    
    • éviter la présence d’objets réfléchissants dans la pièce, sur soi ou sur les vêtements
    •    
    • éliminer toute possibilité de réflexions parasites (surfaces réfléchissantes) ou provoquées par interposition dans le faisceau d’objets tels que bague, montre, outils ou de papier brillant
    •    
    • ne jamais démarrer le laser si l’ensemble (source, montages optiques, cible) n’est pas stabilisé
    •    
    • ne pas diriger le faisceau vers les accès ni le positionner à hauteur des yeux des expérimentateurs
    •    
    • capoter le faisceau au maximum et bien repérer le trajet libre
    •    
    • prendre en compte les cibles comme source potentielle
    •    
    • disposer d’écrans absorbeurs d’énergie, d’obturateur de sécurité
    •    
    • régler et aligner en atténuant le faisceau au maximum ou avec un laser secondaire de classe 1 ou 2
    •    
    • respecter les zones d’accès contrôlé
    •    
    • informer le service médical de l’utilisation d’un laser dans vos activités professionnelles et signaler tout incident ou accident
    •      
  • Mesures de protection individuelle (à demander à l'ACMO) :
  •  
    • protection de la peau :
    •    
      • porter des gants ininflammables (jusqu’à quelques dizaines de watt)
    • protection de l’œil :
    •  
      • porter des lunettes de protection-laser adaptées à la longueur d'onde, à la puissance et au mode d'émission du laser, et en bon état
      • porter des lunettes de réglage-laser adaptées à la longueur d'onde, à la puissance et au mode d'émission du laser, et en bon état

  

Cette fiche est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.    


Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention