Le risque radioactif

Personne ressource


  C'est la Personne Compétente en Radioprotection (PCR).   
       
  • elle analyse le risque radioactif (zonage radiologique, classement des agents, dosimétrie, étude de poste …)
  •    
  • elle choisit et aide à la mise en œuvre des mesures de radioprotection     
  •    
  • elle participe à la gestion des sources radioactives
  •    
  • elle contrôle ou fait contrôler les installations, les matériels et les sources
  •    
  • elle gère les déchets radioactifs (stockage, contrôle, élimination)
         

La radioactivité

La radioactivité est la propriété de certains atomes d'émettre spontanément des particules (rayonnements α  et β) et/ou un rayonnement (rayonnements γ et X).

Le débit de dose d'un rayonnement diminue avec le carré de la distance.

L'activité (= nombre de désintégrations par seconde) d'un radionucléide décroît de façon exponentielle.   La demi-vie est le temps au bout duquel cette activité a diminué de moitié.
   

Les différents rayonnements

Le rayonnement α est peu pénétrant mais très ionisant. Une simple feuille de papier suffit pour les arrêter.

Les rayonnements β sont pénétrants et peu ionisants. Une feuille d'aluminium les arrête.

Les rayonnements γ et X sont une émission de photons ; ils sont très pénétrants. Une forte épaisseur de plomb ou de béton les arrête.
   

Les sources

Une source scellée est une source dont la structure ou le conditionnement empêche, en utilisation normale, toute dispersion de matières radioactives dans le milieu ambiant. Ex : la source d'un compteur de radioactivité, d'un appareil de radiographie, d'un irradiateur ou d'une gamma-caméra.
   
Une source non scellée est une source dont la présentation et les conditions normales d'emploi ne permettent pas de prévenir une éventuelle dispersion de substance radioactive. Ex : les sources  les molécules marquées achetées en solution.
   

Le risque

L'utilisation d'isotopes radioactifs peut exposer à une irradiation externe et/ou à une contamination externe ou interne :

       
  • dans l'irradiation externe, l'isotope reste à l'extérieur de l'organisme.
    Il n'y a pas de risque d'irradiation externe avec le rayonnement α ni avec les rayonnements β d'énergie inférieure à 65 keV car ils ne peuvent franchir la barrière de la peau ou de la cornée.
       
  • dans la contamination externe, l'isotope est déposé sur la peau mais ne pénètre pas dans l'organisme.
       
  • dans la contamination interne, l'isotope est entré dans l'organisme par voie respiratoire, digestive ou cutanéo-muqueuse (à travers une peau saine ou abîmée ou à travers une muqueuse).
    Les conséquences dépendront entre autres du temps d'élimination biologique de la molécule radioactive (notion de demi-vie biologique).     

L'irradiation externe est le seul danger qu'il peut y avoir lors du fonctionnement normal d'une source scellée. Avec une source non scellée, on peut être exposé à une irradiation et à une contamination.

La prévention

Les manipulations de produits radioactifs se déroulent dans des zones ou des pièces balisées selon un zonage :
                               




Les sources et les appareils en contenant sont identifiées par le pictogramme :
 

 

 

 

On prévient ou on atténue l'irradiation externe :

       
  • en diminuant la durée d'exposition     
  •    
  • en mettant de la distance entre soi et la source du rayonnement (utilisation de pinces longues pour tenir un flacon de solution mère)
  •    
  • ou en interposant un écran d'une matière et d'une taille adaptées (en plexiglas ou en aluminium pour les rayonnements β , en plomb pour les rayonnements γ ou X ; pas d'écran de plomb pour les rayonnements β ).

On prévient la contamination externe

en portant :

  • des gants
  •    
  • une blouse
  •    
  • des lunettes
       

et en se lavant les mains en fin d'expérience.

On prévient la contamination interne en :

  • manipulant sous sorbonne les produits volatils ou s'il y a risque d'aérosols
  •    
  • ne pipetant pas à la bouche
  •    
  • ne stockant ni ne consommant d'alimentation ou de boisson dans la pièce de manipulation
  •    
  • proscrivant l'utilisation d'aiguille de seringue ou de scalpel chaque fois que c'est possible et, chaque fois que ce n'est pas possible, en redoublant de prudence.

A la fin de la manipulation, les mains et le poste de travail doivent être contrôlés (consulter la PCR).

La gestion des déchets radioactifs

Ils sont triés selon la demi-vie (courte ou longue) du nucléide, puis selon leur nature (solide, aqueux, organique, cadavre animal …). Les règles précises adoptées par votre labo sont à demander à la PCR.
   

Le suivi médical

Pas de radioactivité sans suivi médical.
Selon les doses susceptibles d'être reçues, les personnels sont classés soit en catégorie A, soit en catégorie B.
En fonction de ce classement, des isotopes et des quantités manipulées, le médecin vous dira les modalités du suivi médical. En cas de grossesse, certains travaux sont fortement déconseillés, particulièrement les premiers mois ; contactez alors très rapidement le médecin de prévention. En cas d'allaitement, la manipulation de produits radioactifs est interdite.
 

Quelques exemples d'isotopes utilisés en laboratoire

                                                                                                                                                                                                                   
       

Élément

     
       

Rayonnement

     
       

Demi-vie

     
       

Protection contre l'irradiation externe         

     
       

3 H

     
       

β

     
       

12 ans

     
       

Sans objet

     
       

14 C

     
       

β

     
       

5730 ans

     
       

Sans objet

     
       

32 P

     
       

β

     
       

14 jours

     
       

Pour tout arrêter : 4mm de verre ou 8mm de plexiglas         

     
       

33 P

     
       

β

     
       

26 jours

     
       

Pour tout arrêter : 0,3mm de verre ou 0,5mm de            plexiglas

     
       

35 S

     
       

β

     
       

88 jours

     
       

Pour tout arrêter : 0,2mm de verre ou 0,3mm de            plexiglas

     
       

45 Ca

     
       

β

     
       

165 jours

     
       

Pour tout arrêter : 0,4mm de verre ou 0,6mm de            plexiglas

     
       

51 Cr

     
       

γ et X

     
       

28 jours

     
       

Pour atténuer d'un facteur 10 : 0,6mm de plomb         

     
       

125 I

     
       

γ et X

     
       

60 jours

     
       

Pour atténuer d'un facteur 100 : 5mm de verre

     
       

131 I

     
       

β et γ

     
       

8 jours

     
         

Pour arrêter tous les β : 1mm de verre ou            2 de plexiglas
        Pour atténuer d'un facteur 10 les γ : 2,3 cm de plomb


  

Cette fiche est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.    


Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention