Les personnes ressources

Dans le domaine de la sécurité au laboratoire, il y a des personnes dont le rôle est, entre autres, de vous aider, de vous guider, de vous donner la première (in)formation dès votre entrée au laboratoire.

 Ce sont, au niveau du laboratoire :   

  • l'Agent Chargé de la Mise en Œuvre (ACMO) dont l'appellation peut être différente selon les établissements. Selon l'appartenance de votre laboratoire, il s'appelle ACMO, Correspondant hygiène et sécurité, Délégué à la sécurité, Animateur sécurité…
  • le (ou les) Sauveteur(s) Secouriste(s) du Travail (SST)   
  • et si de la radioactivité est utilisée dans le laboratoire (sources scellées ou non), la Personne Compétente en Radioprotection (PCR)
  • l'Ingénieur Hygiène et Sécurité
  • le Médecin de Prévention
  • les membres du Comité hygiène et sécurité

De façon commune à un site, un organisme, une université, une délégation régionale… il y a également :

Ils ne sont pas au laboratoire.

  

L'ACMO

         

Il a été formé à la sécurité et est votre première référence pour tout aspect pratique et/ou local en matière de sécurité au laboratoire, sauf pour la radioprotection pour laquelle ce rôle est assuré par la PCR.

Il est chargé :       

  • de conseiller le directeur
  • de sensibiliser et d'informer les personnels
  • de s'assurer du respect des règles de sécurité
  • d'accueillir les nouveaux venus au laboratoire
  • d'organiser le tri et l'élimination des déchets

Il est en relation avec l'Ingénieur hygiène et sécurité.

             

Le SST

 

En cas d'accident, le Secouriste Sauveteur du Travail (SST) a été formé pour réaliser les gestes adaptés à la situation. C'est lui qui se chargera, sur place, de l'organisation des premiers secours. Tout un chacun peut alors l'aider, à la condition expresse de rester sous sa direction.

Avant même l'arrivée des secours, ces gestes de base du SST peuvent sauver la vie d'un accidenté :

  • analyser une situation
  • éviter le sur-accident
  • donner l'alerte
  • et donner les premiers soins si nécessaire

La PCR

 

Elle a été formée pour veiller au respect de la réglementation et des principes de la radioprotection, notamment en :   

  • délimitant les zones surveillées
  • en établissant les consignes
  • évaluant les risques de chaque poste de travail utilisant des radioéléments
  • contrôlant la contamination éventuelle de ces postes
  • gérant les déchets
  • intervenant en cas de situation anormale
  • formant et informant les personnels à la manipulation des radioéléments   
  • tenant à jour les registres pour assurer la traçabilité des radioéléments 

L'ingénieur hygiène et sécurité

  C'est un professionnel de la sécurité au travail : 

  • il conseille l'employeur et ses représentants en matière de protection des personnels et de conditions de travail (locaux, équipements, organisation de travail)
  • il a un rôle de conseil, de formation, d'information
  • il anime le réseau des ACMO
  • il aide à la constitution de dossiers (OGM, radioactivité…)
  • il visite les laboratoires et analyse les postes de travail
Il participe à l'analyse des accidents du travail

Le Médecin de prévention (Fonction publique) ou Médecin du travail (secteur privé)  

 

Il a pour rôle de prévenir toute altération de la santé des agents du fait de leur travail.

La médecine de prévention n'est donc ni une médecine de soins, ni une médecine de contrôle.
Le Médecin de prévention est tenu au secret professionnel.
Chaque employeur (Enseignement supérieur, Organismes de recherche…) a son système propre de médecine de prévention et un agent doit s'adresser au médecin de son employeur.
  
Les étudiants en stage ou thèse ont en général accès à un service universitaire de médecine préventive ; ils peuvent parfois trouver utile de s'adresser également au médecin de prévention correspondant à la tutelle de leur laboratoire d'accueil.

Les salariés de statut privé bénéficient d'une médecine du travail assurée par un médecin propre à l'entreprise ou par un service interprofessionnel.

   

Les membres du Comité d'Hygiène et de Sécurité (Fonction publique) ou Comité d'Hygiène, de Sécurité et des Conditions de travail (secteur privé)  

Ils sont membres d'un comité consultatif qui conseille la tutelle pour toutes les questions relatives à l'hygiène et à la sécurité. Ce sont des représentants de l'administration ou de l'employeur, des personnels et, le cas échéant, des étudiants.


  

Cette fiche est mise à disposition sous un contrat Creative Commons.    


Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention