Equipements de protection individuelle

L'analyse du risque donne les éléments nécessaires (notamment les voies de contamination possibles) au choix des EPI. Pour se protéger d'un risque biologique on utilisera les principaux EPI suivants :

Blouse et combinaison

Elle doit protéger un maximum du corps y compris bras et avant-bras.
Certaines situations d'utilisation d'OGM impliquent même qu'elle soit à fermeture dorsale.Comme les niveau de confinement 2 et 3 sont des zones à empoussièrement contrôlé, ne serait-ce qu'à cause de la filtration par les PSM, il sera judicieux de porter une blouse ou une combinaison en matériau non tissé.
Elle est spécifique du local confiné et ne doit pas servir en dehors du confinement. Pour aider au respect de cette règle, il est judicieux qu'elle soit de couleur.
Elle est fournie par le laboratoire qui en assure également l'entretien.

Gants

Ils doivent respecter la norme NF EN 374 (parties 1 et 2) ; attention à ne pas confondre avec la norme 455 qui ne s'attache qu'à la protection du patient et pas à celle du porteur des gants.
Les gants qui respectent la norme NF EN 374 dans sa version 2003 se repèrent à ces deux pictogrammes :

H5 Picto 1

où le numéro correspond à l'organisme qui audite et valide le système qualité du fabricant ou teste le produit fini

H5 Picto 2H3 Ce logo ne doit pas comporter un " i " en bas à droite (qui indiquerait alors une conformité à la version précédente de la norme, ce qui pour nous n'a aucun intérêt car les garanties en matière d'AQL n'y existent pas ).

Exemple d'indications relevées sur une boîte de gants :

H5 Picto 3

Le pictogramme de gauche indique que ces gants sont conformes à la norme 374-1 et 3 qui concerne la protection par rapport à un risque chimique.
Celui de droite, qu'ils respectent aussi la norme 374-1 et 2, donc la protection par rapport à un risque biologique.

0493 est le numéro de l'organisme auditeur.
AQL 1.5 (équivalent à l'indication "AQL level 2") veut dire qu'on accepte jusqu'à 3,17% de gants percés (détectables avec de l'air ou de l'eau).
AQL 0.6 (ou level 3) est plus performant et peut être nécessaire en cas de cultures concentrées d'agent pathogène. L'utilisation de deux paires de gants d'AQL 1.5 est aussi une alternative efficace ; elle permet en outre de mieux répondre à des contraintes liées aux locaux confinés.
Ces mentions "Level 2" ou "Level 3" n'ont aucun rapport avec les niveau de confinement (L2 et L3).

Aucune norme en Europe, y compris 374-2, ne garantit une protection par rapport à un risque viral. Pour travailler avec des virus, il faut soit des gants en latex, soit des gants en nitrile respectant la norme américaine ASTM F 1671-97b.

Lunettes ou écran facial

Les lunettes protègent les yeux et l'écran facial étend aussi cette protection au visage et à une partie du cou. Leurs caractéristiques sont régies par la norme NF EN 166.
Dans notre cas on les choisira décontaminables.

Masque respiratoire

Le masque respiratoire peut être soit filtrant, soit isolant.
En général on adoptera les masques filtrants de type FFP2 SL ou FFP3 SL. Ils doivent respecter la norme NF EN 149 pour les demi-masques et NF EN 143 pour les masques. L'obtention de l'étanchéité du port peut parfois se révéler difficile (barbe, lunettes). Le port d'un masque est limitée à 8 heures, mais bien avant il se révélera inconfortable, voire très inconfortable. C'est pourquoi les modèles équipés d'une valve respiratoire sont à privilégier.
On portera de tels masques par exemple en complément de la protection apportée par le PSM lors d'une manipulation de germes très contaminants par voie respiratoire (comme Mycobacterium tuberculosis).
Les systèmes respiratoires isolants seront réservés à l'intervention d'urgence sur un accident avec dissémination d'aérosols concentrés d'un germe contaminant par voie respiratoire.
Mais ils seront utilisés par des personnels formés et entraînés à leur utilisation.



Catégories :

Espace adhérent

Accessible aux personnes à jour de cotisation de l’année en cours

Identifiant

mot de passe

Mot de passe oublié


Catégories

Dernières Actualités

05 FEVRIER 2012 : Ouverture des inscriptions aux 29èmes journée de l'ADHYS "Santé au travail : Comment prendre en compte les risques psychosociaux" les 29 et 30 mars 2012 à l'université de Lorraine (Metz).

Journées/tables rondes

2011 : Les risques biologiques : Préoccupations actuelles et prévention
2010 : Le risque chimique : Préoccupations actuelles et prévention
2009 : Facteur humain et prévention